Parlez Cités

AVIS DE QUARTIERS : expérimentation pour créer et faire vivre des médias citoyens locaux

Ce projet a été conçu avec les fédérations franciliennes des Maisons des Jeunes et de la Culture, des Centres Sociaux et des Régies de Quartier. Il se déroule dans 9 quartiers, en partenariat avec des structures locales membres de ces réseaux et volontaires pour co-construire un projet local avec Parlez Cités mais aussi mutualiser l’expérimentation.

Les motifs qui ont conduit Parlez Cités à s’associer avec ces partenaires

    Ils associent des champs d’intervention, donc des compétences complémentaires pour lever les principaux freins (fracture numérique, manque de savoir-faire pour produire des contenus de qualité), travailler à la cohésion sociale et au développement local :

  • l’éducation populaire (MJC, Centres sociaux)
  • l’accompagnement et l’insertion de personnes en difficulté (Centres Sociaux, Régies de Quartier)
  • la création de nouvelles activités économiques de proximité (Régies de Quartier), induite par la valorisation informationnelle de toutes les activités mais aussi de tous les talents locaux

    Ils bénéficient à la fois d’une forte implantation locale et de partenariats déjà établis avec tous les acteurs locaux : associations, collectivités territoriales, bailleurs sociaux, principaux acteurs économiques…

    Ils s’inscrivent dans des logiques de réseaux à l’échelon national, lesquels ont la volonté de mener des actions communes. Au terme de cette expérimentation, l’objectif des 3 réseaux est en effet de faire essaimer le projet au niveau national.

Les bénéfices attendus

    Cohésion sociale :

  • renforcement des solidarités de voisinage, lutte contre l’exclusion, l’isolement
  • promotion de la citoyenneté et de la démocratie locale
  • lutte contre les discriminations, promotion de la diversité, de l’égalité des chances…
    Insertion, développement local

  • possibilité pour chaque personne de valoriser ses talents et ses savoir-faire, pour trouver sa place dans sa communauté de vie, prendre en main son devenir
  • valorisation des acteurs du territoire, car meilleures visibilité et capacité d’interaction avec les habitants : institutions (collectivités locales, principales entreprises…), associations et autres acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire, enfin services de proximité.

3 grandes lignes d’action

Création dans 9 quartiers ou communes de médias citoyens conçus comme des éco-systèmes d’information. Chaque média se présente comme un portail, qui ouvre sur :
• des informations pratiques, de service (petites annonces…),
• des espaces d’expression citoyenne (journaux participatifs, blogs d’habitants, webradio, webtélévision…),
• des actualités consacrées aux évènements et acteurs locaux (associations…).

Formation puis accompagnement jusqu’à l’autonomie (3 à 4 ans), d’un Animateur de Média Citoyen employé dans chaque quartier afin :
• de mobiliser les habitants et les acteurs pour faire vivre le média,
• d’identifier et impliquer les ressources locales susceptibles d’être relais pour mobiliser les habitants et les aider produire des contenus,
• de coordonner toutes ces activités de formation, création, production,
• enfin d’assurer la diffusion des contenus en maîtrisant les techniques éditoriales nécessaires.

Mutualisation des expérimentations entre les 9 quartiers, nombre choisi pour connaître une diversité de situations suffisante dans l’optique d’une généralisation ; mise en place d’un dispositif pour favoriser l’essaimage : méthodologie de projet, boîte à outils numériques…

 

L’objectif à terme est de faire de chaque média citoyen l’agora de son territoire, où l’on peut s’informer sur tout ce qui s’y passe et s’y dit. La valorisation ainsi produite en fait un outil de développement local. C’est pourquoi, à terme, il est envisagé qu’une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) soit créée dans chaque quartier pour porter le média.

Insérer un widget

logo logo4 logo5 logo7 logo8 logo11 logo12 logo13
logo1 logo3 logo6